Ngo le chien

10 Avr 2021
13:00

Ngo le chien

Exposition du 10 au 18 Avril 2021, en partenariat avec Contre-Histoires & Le Centre culturel et social de quartier Rangueil.
Poëme radiophonique à écouter en exclusivité et en continu pendant les dates du festival.

Roman : NGO LE CHIEN de ô ê ế © Contre-Histoires, octobre 2020 – Public adulte

Avertissement: le prologue de l’œuvre peut heurter la sensibilité de certaines personnes.

Poëme avec un tréma, roman en hexasyllabes, épopée à la première personne, tragédie œdipienne, NGO LE CHIEN raconte l’histoire d’un homme qui part à Saïgon rechercher sa mère biologique. Après un prologue d’une extrême violence, on a par moments les ingrédients d’un polar avec une enquête, un narrateur aux prises avec son histoire, l’histoire d’une communauté en exil, l’Histoire et la noirceur de l’humanité. Dans ce récit, rien n’est jamais sûr : le lecteur repère des rêves, des visions, des hallucinations ou des délires éthyliques mais la « réalité » elle-même n’est jamais certaine, ce que l’on croyait établi se dérobe toujours. On se demande parfois si le récit tout entier n’est pas le monologue d’un fou qui ne sait ni qui il est, ni ce qu’il cherche, ni où il se trouve. Un texte qui intrigue, émeut, secoue.

Lire un extrait du livre Acheter le livre en ligne

Expo virtuelle 

Ces photographies étaient en accès libre du 10 au 18 Avril 2021.

Créée autour de l’œuvre littéraire NGO LE CHIEN, l’exposition du même titre met en lumière les extraits du livre les plus frappants, grâce à une série d’images réalisées par la photographe IKAT au Vietnam. Ode à l’amour filial et romantique, cette exposition témoigne aussi de l’affection partagée des auteurs pour les atmosphères fascinantes et ineffables qui ont été les leurs pendant plusieurs années. Elle met enfin en exergue la question identitaire et son inévitable corollaire : la peur de l’Autre.

Attention : en raison des dernières consignes sanitaires, l’accès à cette exposition n’est plus autorisé en sur place au Centre culturel et social de quartier Rangueil, comme précédemment annoncé

Poème radiophonique

Avertissement: tout comme l’œuvre littéraire dont elle est tirée, cette fiction radiophonique s’ouvre sur une séquence d’une extrême violence, déconseillée aux âmes sensibles. 

De ce livre de 500 pages, le collectif d’artistes emmené par Cécile Cozzolino a choisi d’extraire quatre passages et de les présenter sous la forme d’un   « poëme radiophonique » alliant voix, musique et sons. Une expérience sensorielle à la fois belle et violente à écouter avec un casque audio pour en saisir toutes les subtilités  !

Le poëme radiophonique était en accès libre du 10 au 18 avril 2021. L’œuvre et son adaptation en audio-diffusion vous intéresse? Rendez-vous sur www.ngolechien.space

Crédits :

  • Musique et créations sonores : Jérôme Perrin
  • Prise de son, voix et mixage : Dimitri Merchie
  • Coordination artistique : Cécile Cozzolino
  • Avec la complicité d’Arnaud Bigeard et Laurent Macchi