Cinéma In-Queering – Female Gaze

09 Avr 2022
18:30
Espace des Diversités et de la Laïcité

Cinéma In-Queering – Female Gaze

Cette année encore, Made in Asia vous propose une semaine de cinéma sur la communauté LGBTQI+ avec pour thème la féminité et sa place dans la société asiatique. À travers une série de films et de documentaires venus de Chine et du Japon, les concerné.e.s témoignent et abordent la sexualité, la vie familiale, l’identité, les préjudices et le combat pour faire valoir ses droits.

DEUX PROJECTIONS A LA SUITE, A PARTIR DE 18H30, PUIS UNE DISCUSSION AVEC DEUX INTERVENANTS :

“Funeral parade of roses” de Toshio Matsumoto (Japon, 1969, 105 min)
Film japonais culte des années 60. À travers les actions du personnage principal, le réalisateur montre comment la culture japonaise fétichise et isole la communauté gay et trans.

Réalisateur :

Toshio Matsumoto, né en 1932 et mort en 2017, est un réalisateur japonais. Diplômé de l’université de Tokyo en 1955, il réalise surtout des courts-métrages et des films expérimentaux. Film de la Nouvelle Vague japonaise, Funeral Parade of Roses est son œuvre la plus connue.

Également écrivain et photographe, il a été professeur à la Kyoto University of Art and Design, et président de la Japan Society of Image Arts and Sciences.

“The VaChina Monologues” de Fan Popo (Chine, 2013, 28 min)
Documentaire sur la pièce de théâtre chinoise The VaChina Monologues accompagné de témoignages. Différentes problématiques y sont abordées : la place de la femme dans la société, les tabous autour de la sexualité, les violences domestiques…

Réalisateur :

Fan Popo, né en 1985 en Chine, est un réalisateur de documentaires et un activiste chinois, qui travaille surtout autour de la communauté LGBTQ+. Il a étudié à la Beijing Film Academy durant lequel il a été témoin en 2005 de la fermeture du second Beijing Queer Film Festival. Cet événement l’a poussé à se tourner vers une réalisation plus militante. En 2009, il réalise New Beijing, New Marriage, qui promeut le mariage homosexuel et le film devient un symbole important pour le mouvement LGBTQ chinois.

En 2014, il publie en ligne Mama Rainbow, qui aborde l’homosexualité et l’attitude de la famille autour de possibles changements dans la culture traditionnelle chinoise. Rapidement, le film disparaît de toutes les plateformes. Cela entraîne Fan Popo à intenter un procès et à mettre en lumière la censure chinoise.

Après avoir vécu un voyage visuel à travers différents pôles régionaux d’Asie pendant une semaine, nous clôturons la deuxième édition d’In-Queering par une conférence avec pour intervenants : Maoyi, activiste chinoise queer ; et Geisel Cabrera, organisateur du projet.

Ensemble, ils étudieront l’état actuel des réalités queer en Asie, en se concentrant cette fois plus profondément sur les subjectivités féminines, grâce un large éventail de thèmes, qui vont des tensions générationnelles, de la vie familiale, en passant par les expériences diasporiques localisées, la représentation queer et les efforts militants.

L’objectif du programme s’inscrit dans un double intérêt :

– cartographier les réalités et expériences vécues dans différentes régions d’Asie
– zoomer sur le discours local comme source de critique des systèmes de discrimination

Venez discuter de la façon dont les expériences intersectionnelles racontées dans la sélection de films soulèvent des questions concernant l’histoire coloniale, la légalité, la valeur et l’égalité, la représentation et le nouvel imaginaire politique au sein de l’Asie.

INFO PRATIQUE :

  • Samedi 9 avril à partir de 18h30
  • Espace des Diversités et de la Laïcité (38, rue d’Aubuisson, 31000 Toulouse)
  • Entrée libre

https://nondiscrimination.toulouse.fr/
05 81 91 79 60