Okinawa - Exposition

29
Mar

24_

24_
Taxi de nuit à Naha.

Lidija Kimkovska_
« À Naha je ne peux marcher nulle part, la ville est tellement pleine à craquer de gens et de voitures que tous les soirs, mon père et moi conduisons jusqu’à la plage la plus proche: Smally peut alors courir tout son saoul, et mon père et moi pouvons aller nager. Je suis tombée éperdument amoureuse d’Okinawa, de son océan et de sa côte, pour sûr. Mais je n’aime pas trop Naha, bien que sa température extérieure soit en moyenne de 26 degrés, et que le parfum de laurier-rose y soit omniprésent. »

© Joan Tomás